Retour

7 questions fréquentes au sujet de la micropuce

Flair animal / Santé / Sécurité / 7 questions fréquentes au sujet de la micropuce
Vérification de micropuce sur un chat

Depuis un peu plus d’un an dans certaines villes du Québec, il est désormais obligatoire de micropucer son animal. Suite à cette annonce, les questions des clients se sont multipliées en clinique vétérinaire. Voici les réponses aux questions qu’on m’a le plus fréquemment posées.

C’est quoi une micropuce ?

La micropuce est un tout petit dispositif électronique hypoallergène de quelques millimètres de diamètre. Elle contient un code unique qui permet d’identifier votre animal. La micropuce est insérée sous la peau de l’animal, le plus souvent entre les omoplates.

Comment fonctionne-t-elle ?

Lorsque votre vétérinaire implante la micropuce sous la peau de votre animal, il va aussi compléter un formulaire avec vos coordonnées, le nom de l’animal, sa date de naissance, sa race et son sexe. Ces informations seront ensuite envoyées à la compagnie émettrice de la micropuce implantée. C’est cette compagnie qui gère le data lié aux micropuces.

Si votre animal est perdu par exemple, il sera possible de scanner la micropuce sous-cutanée et d’obtenir ainsi des informations précieuses pour vous retrouver plus facilement et rapidement.

Les trois premiers chiffres indiquent la compagnie de fabrication de la micropuce et permettent d’orienter les recherches dans la bonne banque de données. Les douze derniers chiffres identifient l’animal spécifiquement.

Scan d'une micropuce

Est-ce que c’est un GPS ?

La micropuce ne permet pas au propriétaire de l’animal de savoir où celui-ci se trouve en cas de fugue, car elle n’émet pas de signal.

Est-ce que c’est sécuritaire ?

Les micropuces utilisées aujourd’hui sont inertes, stériles et biocompatibles. Cela signifie que les risques de rejet par le corps sont minimes. De plus, il est peu probable que la puce se déplace dans le corps, encore une fois à cause des matériaux utilisés.

Comment fonctionne l’implantation?

L’implantation d’une micropuce est un acte vétérinaire. Seuls un vétérinaire ou un technicien en santé animale qui est sous la supervision d’un vétérinaire peuvent implanter une micropuce à un animal. C’est une procédure peu douloureuse qui ne prend que quelques secondes, un peu comme un vaccin.

Implantation d'une micropuce

Est-ce que je peux changer les informations ?

Il est toujours possible de changer les informations reliées à la micropuce. Lors de l’implantation, votre vétérinaire vous donnera le nom de la compagnie émettrice de la micropuce de votre animal. Il vous suffira d’aller sur le site internet de cette compagnie et de changer les informations, au besoin, et ce, gratuitement. C’est important de le faire, notamment lors de déménagement.

Et mon vétérinaire dans tout ça ?

Le vétérinaire qui « scanne » un animal est tenu au secret professionnel. En bref, ça veut dire que si le scan révèle que l’animal est enregistré à un autre nom que celui de son client, le vétérinaire ne peut que l’inviter à contacter le « propriétaire » de l’animal pour clarifier la situation. Si le vétérinaire suspecte que l’animal a été volé, il ne peut pas dénoncer la situation aux autorités. La micropuce ne sert pas à identifier le propriétaire légal d’un animal, elle sert surtout à lui permettre de retrouver son foyer le plus rapidement possible.

En résumé, la micropuce permet aux animaux perdus de retrouver leur famille plus rapidement. II est important de mettre les informations liées à la micropuce à jour, lors d’un déménagement ou d’un changement de propriétaire de l’animal. N’hésitez pas à en parler à votre vétérinaire et à lui poser vos questions.

Pour d’autres informations au sujet de la micropuce, de ses avantages et de ses limites, visitez le site de l’OMVQ : Ordre des médecins vétérinaires du Québec.

Elle signe ce texte

Cindy Savoie est technicienne en santé animale à l’Hôpital vétérinaire Le Gardeur.