Retour

Adopter un oiseau? Assurez-vous de bien connaître ses besoins

Flair animal / Famille / Adoption / Adopter un oiseau? Assurez-vous de bien connaître ses besoins

Les oiseaux de compagnie ont toujours eu la cote. C’est un animal de compagnie qui en apparence demande peu. Il est beau, noble, il chante et peu même apprendre à parler ! Mais connaissez-vous vraiment ses besoins essentiels et ce qui en fera un animal de compagnie bien en santé, dans sa tête et dans ses plumes ?

L’alimentation

Vrai ou faux? L’alimentation des oiseaux devraient être constituée en grande partie de graines. Faux… Une moulée équilibrée et de bonne qualité devrait représenter 70% de la diète de votre oiseau. En complément, les oiseaux peuvent manger des graines, des fruits et des légumes, surtout des légumes verts. Sachez que les fruits (qui ne devraient pas représenter plus de 5% de la diète de votre oiseau) contiennent beaucoup d’eau et qu’ils induiront des fientes plus liquides, qui sont en réalité de l’urine produite en plus grande quantité.

Enrichissement

Pour rester en santé, votre oiseau a besoin d’être stimulé. Pour ce faire, vous devez lui offrir un environnement enrichissant, des jouets, des articles à détruire aussi, par exemple des rouleaux de papier essuie-tout vides, des boîtes de chaussures… La destruction est un comportement naturel pour les oiseaux. Ils ont besoin de fouiller et de travailler pour trouver leur nourriture. Soyez créatifs! Évitez les plastiques et autres petits objets qui pourraient être ingérés par votre oiseau.

Sachez aussi que crier est un comportement normal pour les oiseaux. Il s’agit d’un moyen de communication qu’ils utilisent en nature, là où ils vivent en groupe de 100, 500, 1000 individus. Les oiseaux sont des animaux grégaires qui même en captivité, apprécient vivre à deux, ou à trois…

Dans la tête de votre oiseau…

Je ne vous apprends rien si je vous dis que votre oiseau n’est ni un chien, ni un chat (rires)! Mais c’est tout de même bon de se rappeler que les oiseaux ne pensent pas non plus comme les autres animaux de compagnie avec lesquels nous avons l’habitude de partager notre vie. Les oiseaux sont des proies et se comportent comme telle. Fuir, crier, vivre en groupe, ne pas faire de bruit la nuit… sont des comportements normaux pour les oiseaux.

Les oiseaux, particulièrement ceux de la famille des perroquets et perruches ont des comportements sexuels. Si votre oiseau vit seul, il y a fort à parier qu’il assouvisse ses pulsions sexuelles en se masturbant sur un jouet, son perchoir ou même sur votre main…

En terminant, avec le temps froid qui s’installe, rappelez-vous que votre perroquet doit vivre dans un environnement entre 15 à 25 C et qu’il devrait en tout temps avoir accès à de l’eau et à de la nourriture.

Pour (ré)écouter ma chronique sur le sujet, au micro de Geneviève Pettersen, c’est ici :

Elle signe ce texte

Dre Evelyne Joubert est médecin vétérinaire et exerce à l’Hôpital vétérinaire Le Gardeur dont elle est propriétaire-gestionnaire. Dre Joubert est aussi propriétaire avec 6 associées, de 6 autres établissements vétérinaires dans la grande région de Montréal.