Retour

Comment éviter que mon chat fasse ses griffes au mauvais endroit?

Flair animal / Famille / Éducation et comportement / Comment éviter que mon chat fasse ses griffes au mauvais endroit?

Votre petit nouveau est enfin arrivé à la maison. Sa binette taquine fait déjà fondre votre cœur. En bon propriétaire avisé, vous avez décidé de ne pas le faire dégriffer. Votre vétérinaire préféré vous a en effet expliqué les répercussions que cela pourrait avoir sur sa santé à court et à long terme. Mais comment préserver votre canapé en cuir ou le meuble en bois antique que votre grand-mère vous a donné?

Voici quelques conseils qui vous aideront à éduquer votre chat pour qu’il ne fasse pas ses griffes n’importe où tout en le laissant exprimer un comportement naturel.

Les « griffades » témoignent d’un comportement naturel chez l’espèce féline. C’est ainsi que les chats s’étirent et marquent leur environnement de leurs phéromones. Il est donc contre nature de vouloir leur apprendre à ne pas griffer. Par ailleurs, lorsqu’ils sautent ou qu’ils courent d’un endroit à un autre, ils peuvent aussi griffer de manière involontaire.

Tailler les griffes 

  • Faites-le régulièrement aux trois à quatre semaines, selon la vitesse à laquelle elles poussent.
  • Il est possible que vous ayez à couper celles de devant plus régulièrement que celles de derrière, car celles-ci s’usent davantage.
  • Commencez à tailler les griffes de votre chaton dès son adoption en utilisant à chaque fois le renforcement positif (nourriture en conserve, gâteries alléchantes) afin qu’il vive l’expérience de manière agréable et qu’il n’en ait pas peur.

Utiliser des protège-griffes

  • Les protège-griffes, communément appelés soft paws, sont de petites enveloppes de plastique rigide que vous devez coller sur chacune des griffes.
  • Sur un chaton, ils résistent en général deux à trois semaines. Chez l’adulte, ils peuvent facilement durer de quatre à six semaines.
  • Évitez d’installer des protège-griffes sur un chaton de moins de quatre mois. Étant en effet en plein développement de ses capacités motrices et de son équilibre, il pourrait être gêné par le port de protège-griffes.

Apprendre à griffer au bon endroit

  • Installez dans certaines pièces de la maison des arbres à chat ou des poteaux à griffes présentant diverses textures. Ces accessoires lui permettront à de faire ses griffes aux bons endroits.
  • Si votre chat a usé de ses griffes sur votre divan, il faudra faire réparer votre meuble au maximum afin d’éliminer les marques visuelles et ne pas inciter votre chat à récidiver.
  • Il est important que l’objet ou le meuble sur lequel votre chat a jeté son dévolu devienne désagréable à ses yeux. Il ne s’agit pas ici de le punir (cela ne servirait à rien). Placez, par exemple, par-dessus l’endroit griffé du papier d’aluminium ou du ruban adhésif double face.
  • Votre chat n’utilise pas son griffoir? C’est sans doute parce que ce dernier ne répond pas à ses besoins ou qu’il n’est pas placé au bon endroit. Essayez un griffoir avec une autre texture. Installez-le à l’endroit où votre chat a fait ses griffes, puisque c’est là qu’il désire s’adonner à cette activité.
  • Le chat a également tendance à griffer les objets qui se trouvent à l’entrée d’une pièce (cadrage de porte, divan, chaise berçante, etc.). Plus la maison est grande et contient de pièces, plus la quantité de griffoirs doit augmenter.

Utilisation des phéromones et de l’herbe à chat

  • Afin de rendre vos griffoirs intéressants, saupoudrez-les ou vaporisez-les d’herbe à chat.
  • Vaporisez des phéromones synthétiques sur les meubles ou les endroits où vous ne voulez pas que votre chat fasse ses griffes. Par cette tactique, il n’utilisera pas ses phéromones interdigitales sur vos meubles, mais plutôt sur le griffoir.

Voilà deux mois que vous avez adopté votre chaton. Vous êtes devenu un vrai champion de la taille de griffes sans stress. Vous avez aussi remarqué que votre félin a une préférence pour le griffoir vertical recouvert de tapis qui est bien en vue dans le salon. Grâce à vos efforts, vous n’avez plus aucune crainte pour vos meubles. Votre chaton est bien éduqué et fait ses griffes aux bons endroits tout en contentant son besoin naturel.

Elle signe ce texte

Dre Véronique Miller est vétérinaire à Lévis.