Retour

Comment reconnaître et traiter la douleur chronique chez nos animaux?

Flair animal / Santé / Mieux-être / Comment reconnaître et traiter la douleur chronique chez nos animaux?
Berger allemand avec une douleur chronique

La douleur chronique existe chez l’humain, chez l’animal aussi. Chez l’humain, c’est environ 1 personne sur 5 qui en souffre. Nous ne disposons pas de ces statistiques précises pour les animaux, mais il est raisonnable de penser que plusieurs en sont affectés. 

Une douleur chronique, c’est une douleur qui dure sur plus de 2-3 mois. Cette douleur nuit à la qualité de vie et donc aux interactions avec les autres. La douleur, dans sa phase aiguë, joue un important rôle de protection. Par exemple, il est souhaité que nous éprouvions de la douleur en s’infligeant une coupure au doigt en cuisinant. La douleur agit alors comme un avertissement, de retirer promptement nos doigts de là!  La douleur chronique elle, ne tient pas ce rôle. Elle n’est que nuisance.

chat couché avec douleur chronique

Comment reconnaître la douleur chronique chez nos animaux?  

Voici des signes évocateurs de douleur chronique. Pour les reconnaître, il faut être attentif à votre animal. Il est indispensable que les propriétaires, qui sont les spécialistes des habitudes de leurs animaux, en discutent avec leurs vétérinaires.

Attitude générale et comportement

Votre animal passe plus de temps seul? Il semble plus léthargique? Soyez particulièrement attentif à ces signes subtils chez le chat. Comme les chats passent pas loin de 18 heures par jour à se reposer, l’augmentation du temps de repos n’est presque jamais notée par la famille.

Interaction sociale

Votre animal auparavant câlin fait maintenant mine de vous mordre lorsque vous lui prodiguez certaines caresses. Le chien de la maison, jusqu’ici si patient, montre les dents lorsqu’il voit les enfants s’approcher de lui. Avant, Pilou voulait aller jouer avec les autres chiens, maintenant il ne recherche plus leur compagnie et semble même impatient à leur approche. Vous retrouvez minou caché dans des endroits où il n’a jamais eu l’habitude d’aller dormir. Ça arrive de plus en plus souvent. Votre chat ou votre chien s’isole…

Chien dans une voiture

Mobilité

Pencher la tête pour manger semble moins confortable pour Max ou pour Minette. Il ou elle se lève moins fréquemment à toute vitesse, pour vous accueillir à l’arrivée. Sauter sur la banquette arrière de l’auto pour vous suivre avec enthousiasme n’est plus aussi facile.

Votre chat démontre une démarche moins fluide (moins «féline»), il ne saute plus sur la table. Il ne se couche plus aussi haut sur l’arbre à chat.

Sachez aussi que la boiterie est toujours un signe de douleur. Même si vous remarquez que votre chien court presque aussi vite qu’avant pour attraper un écureuil. En comparaison, si un homme a mal au dos, je parie qu’il se lèvera quand même vivement si son joueur de hockey préféré marque un but déterminant dans les séries éliminatoires!

Évaluer aussi le comportement à l’heure de ses besoins. Minou n’a jamais boudé sa litière, mais depuis quelque temps, il défèque juste en dehors. Votre chien a toujours été rigoureusement propre et voilà que vous trouvez des selles dans la maison…

Chat qui miaule à cause de la douleur

Vocalise

Votre chat miaule sans raison apparente. Comme s’il était perdu. Votre chien fait du bruit en se couchant, de gros soupirs qu’il ne faisait pas avant. Ils marchent la nuit.  Votre chien est plus souvent haletant, sans avoir vraiment chaud. Minou ronronne moins souvent.

Les habitudes de sommeil de votre animal ont changé. Vos animaux se lèvent la nuit, marchent et font du bruit. Il arrive que la douleur chronique fasse moins bien dormir la nuit et davantage dormir le jour.

Que faire ?

D’abord faire examiner votre animal en rapportant tous ces signes. Ensuite, ne pas nier la douleur. Je dis souvent à des propriétaires pourtant bien intentionnés que leur animal à de la douleur pour me faire répondre : «mais pourtant il n’agit pas comme s’il avait mal» ou encore plus carrément «non, il n’a pas mal».  Comme si on ne pouvait pas se résoudre à accepter que notre animal si cher éprouve aussi des sensations de douleurs.

Ensuite, ne pas penser que la vieillesse vient automatiquement avec de la douleur. La vieillesse peut-être confortable, en soi elle n’est pas une maladie.  Nos animaux vivent beaucoup plus longtemps qu’avant. Nous avons les moyens de leur offrir une qualité de vie même pendant qu’ils sont vieux.

Acupuncture sur un chien

Il existe tellement plus d’analgésiques qu’avant. On traite la douleur de façon multimodale. C’est-à-dire qu’on la contrôle par plus d’un moyen. Il y a bien sûr les médicaments conventionnels, qu’on utilise de plus en plus en combinaison les uns avec les autres. Puis toutes sortes de nouveaux traitements, largement utilisés aussi pour la douleur chronique des humains. Et les traitements alternatifs tels que l’acupuncture, le laser, les massages qui peuvent aussi nous aider, et être combinés à la médecine.

La clef pour contrôler la douleur, c’est d’abord de la détecter puis de l’admettre et de s’investir dans le traitement à long terme de cette douleur. La qualité de vie de votre animal en sera complètement améliorée.