Retour

La belle histoire d’adoption de Pavlova

Flair animal / Famille / Adoption / La belle histoire d’adoption de Pavlova
Montage photo jeune chat blanc et gris

Selon un sondage effectué par l’Association des médecins vétérinaires du Québec (AMVQ) en 2017, seulement 16 % des adoptants au Québec choisissaient des chats âgés de un à sept ans. Généralement, les chats adultes se font adopter moins facilement que les chatons tandis que les chats plus âgés sont quant à eux trop souvent ignorés. Pourtant, ces chats seniors sont souvent adorables et ont beaucoup d’amour à donner. Voici l’histoire de Pavlova, une chatte de huit ans à qui nous avons donné une seconde chance.

« Pavlova a rejoint le programme d’adoption de l’Hôpital vétérinaire du nord en avril 2022 quand son propriétaire, un monsieur âgé, est décédé. Soucieux de respecter ses dernières volontés, le voisin du défunt a amené Pavlova à notre établissement pour qu’elle puisse trouver un nouveau foyer. Pavlova a tenu compagnie à son propriétaire pendant huit ans et lui a apporté beaucoup d’amour et de réconfort. Notre équipe a été profondément émue par cette histoire. Nous étions donc extrêmement découragées de constater à quel point cette chatte était stressée dans le contexte de l’hôpital vétérinaire, elle qui n’avait connu que le calme de la maison où elle avait habité avec son humain de référence.  

Laissez le temps au temps…

Nous avons donné du temps à Pavlova pour qu’elle s’adapte à sa nouvelle situation, mais même l’administration de calmants et la bienveillance de l’équipe n’ont pu lui rendre sa sérénité. Elle crachait et se cachait chaque fois que quelqu’un s’approchait d’elle. C’était tout un défi, car les adoptants recherchent surtout des chats jeunes, qui se laisse cajoler. Il est toujours plus difficile de trouver un foyer pour les animaux timides, plus âgés, ou qui ont un souci de santé ou toute autre problématique. C’est la raison pour laquelle les refuges font parfois appel à des familles d’accueil, pour aider les animaux comme Pavlova à retrouver un certain équilibre jusqu’à ce qu’une famille décide de l’adopter. Notre hôpital n’utilise généralement pas de familles d’accueil pour les adoptions, mais il y a souvent des volontaires dans notre équipe si le besoin se fait sentir. » 

– Christina

« Ainsi, je cherchais un chat adulte pour tenir compagnie à mon félin de presque 15 ans, le beau Cookie. J’ai donc ramené Pavlova à la maison un vendredi après-midi.

Et là, miracle ! À ma grande surprise, Pavlova s’est complètement transformée dès qu’elle a mis les pattes dans la maison. Une heure à peine après avoir découvert son nouvel environnement, elle me réclamait des câlins ! J’ai rapidement décidé de garder Pavlova pour toujours. Pavlova a eu de la chance, parce qu’une amoureuse des animaux lui a fait confiance et a pris la peine de lui donner une seconde chance. Elle a donc pu montrer qui elle était vraiment (c’est-à-dire adorable !). Si cette chatte timide était restée en établissement, il aurait sans doute fallu beaucoup plus de temps avant qu’elle retrouve une stabilité intérieure et qu’elle se fasse adopter. 

Aujourd’hui, Pavlova se porte à merveille. Cookie et elle s’habituent lentement mais sûrement l’un à l’autre. Alors, retenez ceci : la prochaine fois que vous voudrez adopter un chat, souvenez-vous que ceux qui sont plus âgés sont pleins d’amour et qu’ils ont hâte eux aussi de trouver leur famille pour toujours. N’ayez pas peur de leur donner une seconde chance ! Ils vous en seront éternellement reconnaissants et vous le rendront au centuple  ! » 

– Fatima

Source : AMVQ : Association des médecins vétérinaires du Québec en pratique des petits animaux. 2017. L’adoption des chats au Québec (Internet). AMVQ; cité le 28 février 2017. Disponible ici.

Elles signent ce texte

Fatima Abed est technicienne en santé animale à l’Hôpital vétérinaire de Montréal. Christina Sourias est technicienne en santé animale à l’Hôpital vétérinaire du nord.