Retour

Soins à la maison. J’ai appris à faire des injections à mon chien.

Flair animal / Soins à la maison. J’ai appris à faire des injections à mon chien.
Soins à la maison. J’ai appris à faire des injections à mon chien.

Je vous fais une histoire courte, mais ma chienne à des problèmes de genoux et elle doit recevoir chaque mois une injection de « lubrifiant à articulations » qui lui permet de vivre plus confortablement. Rassurez-vous, elle va bien, elle gambade, s’étire, et arrive même à faire la ballerine quand une gâterie est en jeu!

Pour recevoir cette injection tous les mois, Jasmine doit venir au travail avec moi et comme ce n’est pas toujours possible et que ça lui cause un peu de stress toute cette nouveauté dans sa routine, son équipe vétérinaire m’a proposé d’apprendre à faire les injections moi-même, à la maison. 

Bonne idée. Mais est-ce que j’allais être capable de faire ça? 

D’abord on m’a appris qu’il y a plusieurs types d’injections et que celle que Jasmine doit recevoir est une injection sous-cutanée, donc sous la peau. C’est une intervention simple. Par opposition, certaines injections sont plus complexes et il est alors nécessaire de se rendre en établissement vétérinaires pour les faire administrer par des professionnels. Il y a celles qui doivent être faites dans le muscle (intramusculaires) ou dans une veine (intraveineuses) par exemple. Votre équipe vétérinaire saura vous guider. 

Ça se passe comment ?

Chaque mois, mon vétérinaire prépare une seringue contenant la quantité requise de produit, pour le poids de mon chien. Cette seringue m’est remise dans un petit sac pour que je la transporte à la maison de façon sécuritaire. Dans le cas du produit que je dois injecter à Jasmine, il doit être réfrigéré. Alors si j’arrive à la maison et que je ne peux pas faire l’injection tout de suite, je range le sac dans le frigo. 

Au moment de faire l’injection, nous travaillons en équipe, mon mari et moi. Il se charge de gratter les oreilles de Jasmine et de lui parler gentiment, pendant que je « pince » une partie de sa peau (d’habitude sur le dos ou sur une fesse) et que j’insère l’aiguille dans la peau ainsi « décollée » des os. Je pousse le contenu de la seringue sous la peau et le tour est joué! Toute l’opération prend tout au plus 2 minutes et les gâteries sont à rendez-vous tout de suite après la délicate opération (rires!). Simple, rapide et sans stress!

Merci à Dre Evelyne Joubert, de l’Hôpital vétérinaire Legardeur, qui m’a enseigné comment faire. 

Disposez des seringues de façon sécuritaire

La seringue est en deux parties. L’aiguille et le réservoir. Les aiguilles des seringues doivent être rapportées à la pharmacie ou chez votre vétérinaire qui en disposera de façon sécuritaire après les avoir placées dans des contenants prévus à cet effet. La partie seringue doit être jetée.

Elle signe ce texte

Marie-Claude Bonneau est Directrice générale des 8 établissements vétérinaires de Dre Lucie Hénault.