Retour

Spécial Halloween. Pourquoi les vampires sont-ils représentés par des chauves-souris?

Flair animal / Spécial Halloween. Pourquoi les vampires sont-ils représentés par des chauves-souris?
chauve-souris à l'envers

Qui n’a jamais écouté un film ou lu une histoire d’horreur, où la chauve-souris se transforme subitement en méchant vampire? Pourquoi ces animaux nocturnes sont-ils associés à ce mythe d’Halloween? Eh bien, c’est qu’il existe une espèce de chauve-souris appelée « chauve-souris vampire ». Contrairement aux contes, elles ne se transforment pas en véritable vampire, mais elles se nourrissent bel et bien de sang frais!

Il n’existe pas moins de 1400 types de chauves-souris, mais seulement trois sont de types vampires. Elles vivent en colonies, principalement au Mexique, Chili, Brésil et en Argentine. Ces chauves-souris font en moyenne 8 à 10 centimètres de long et possèdent de très longues incisives. Les scientifiques ont comparé l’ADN de ces chauves-souris à leurs semblables et ont pu identifier près de 13 gènes qui diffèrent. Grâce à ces gènes, les chauves-souris vampires peuvent avoir comme alimentation unique, le sang d’autres mammifères. On les appelle alors hématophage. En effet, les autres chauves-souris ont absolument besoin de manger des insectes, du nectar et/ou des fruits pour survivre. Ce n’est pas le cas de la chauve-souris vampire. 

Elle s’attaque (surtout) aux oiseaux

Les principales victimes des chauves-souris vampires sont les oiseaux, les poulets et autres volailles. Toutefois, elles peuvent s’attaquer à des proies beaucoup plus grosses, telles que les chevaux, les vaches et parfois les humains!

Grâce aux ondes qu’elles émettent, elles peuvent identifier leurs proies avec précision. En percevant la température corporelle, elles peuvent même identifier où passent les veines et les artères. En mordant leur proie, elles libèrent un anticoagulant, ce qui leur permet de lécher longuement le sang de leurs victimes.

Ces chauves-souris vivent en colonies, chassent et se nourrissent ensemble et font parfois la toilette de leurs compagnons.

Rassurez-vous!

Il faut toutefois se rassurer : elles n’attaquent que très très rarement les humains. En fait, elles ne le feront que si elles ne trouvent pas à s’attaquer à leurs sources de nourriture habituelles. 

Une note sur la rage :

Des blessures causées à l’humain par les chauves-souris, c’est encore la transmission de la rage qui inquiète le plus. Même en 2022, la rage demeure une maladie mortelle, pour les animaux comme pour les humains.

Elle signe ce texte

Dre Lortie-Watkins est médecin vétérinaire. Elle a débuté sa pratique, dès sa sortie de la Faculté, à l’Hôpital vétérinaire de Montréal.