Retour

Surpoids. Mon chat est-il en santé?

Flair animal / Santé / Saine Alimentation / Surpoids. Mon chat est-il en santé?

Beaucoup de nos animaux ont des vies plutôt sédentaires, surtout en temps de pandémie; c’est notamment le cas de certains chats. Mais comment savoir si notre félin est en surplus de poids? Voici quelques éléments à garder à l’esprit.

Maladies liées au surpoids

L’obésité de nos animaux augmente l’incidence des problèmes d’arthrose, de diabète, de maladies du coeur, de problèmes cutanés… Il n’est pas rare qu’on voie certains symptômes de maladies chroniques s’atténuer complètement chez des chats qui auront perdu beaucoup de poids.

Une recette parfaite

Il y a diverses raisons qui font que nos chats sont en surpoids. Principalement, c’est qu’ils manquent d’exercice. Dans nos foyers, les chats ont facilement accès à de la nourriture, souvent à volonté et en quantité, contrairement à s’ils vivaient dans la nature. Aussi, comme nos chats sont sédentaires, ils trouvent dans le fait de manger une certaine forme de stimulation. Manger, ça peut désennuyer! Tout ça mis ensemble représente une recette plutôt parfaite pour accumuler un surplus de poids.

Un test à faire

Pour savoir si votre animal est trop gros, je vous suggère l’exercice suivant: placez-vous debout au-dessus de votre animal. Placez votre chat entre vos jambes si cela ne le rend pas trop inconfortable. Votre animal doit aussi être en position debout, ses quatre pattes bien campées au sol. Palpez ses côtes puis faites une comparaison avec votre poing fermé. Si la palpation des côtes de votre chat vous donne la même sensation que lorsque vous palpez vos jointures, il est trop maigre. Sachez qu’il est rare qu’on fasse ce constat, à moins d’avoir affaire à un animal malade ou qui souffre de malnutrition. Si la sensation est celle des os du dessus de votre main, les métacarpes, votre animal a un poids santé. Maintenant, ouvrez votre main et tournez la paume vers le haut. Si, en palpant les côtes de votre animal, vous avez la même sensation qu’en touchant l’intérieur de votre main à la base des doigts, c’est que les côtes de votre chat sont couvertes d’une couche trop épaisse de gras. Votre compagnon adoré présente donc un surplus de poids.

8 façons de faire maigrir votre chat

1. Vérifiez toujours le nombre de calories que contiennent les petites douceurs de votre chat. Les calories s’additionnent plus vite qu’on le croit! Au besoin, choisissez des gâteries faibles en calories.

2. Divisez, coupez ou réduisez ses gâteries! Votre animal ne sera pas moins heureux si vous lui offrez la moitié de sa gâterie favorite. Aussi, si vous êtes incapable de ne pas partager vos collations avec votre chat, coupez la bouchée!

3. Nourrissez votre chat à l’aide d’un distributeur interactif. Plusieurs modèles sont offerts sur le marché. Certains sont un dispositif simple, d’autres représentent un plus grand défi pour les plus futés. En utilisant cet outil, vous forcerez votre animal à travailler pour obtenir sa nourriture. Le chat est un animal intelligent et cette quête pour l’obtention de sa ration quotidienne stimulera son cerveau et réduira son ennui. Les distributeurs de nourriture tendent à reproduire les comportements naturels de nos félins en leur permettant de «chasser». Offrir un bol interactif à son chat d’intérieur est un vrai cadeau.

4. Certains bols interactifs sont un peu comme des casse-têtes et demandent plus de travail que moins. En mangeant plus lentement, votre chat atteindra l’effet de satiété plus facilement.

5. Variez les jouets de votre chat. La nouveauté aura tôt fait de l’attirer et de le stimuler à bouger plus. Un animal qui bouge plus est un animal qui a plus dechances de garder un poids santé.

6. Réduisez la ration de nourriture. Offrez-lui une nourriture réduite en calories. Faites-vous conseiller par votre équipe vétérinaire. Des programmes de perte de poids personnalisés existent et peuvent agir concrètement sur l’état de santé de votre animal.

7. N’oubliez pas que votre chat aime utiliser tout l’espace et se sent bien en hauteur. Placez des tablettes au mur qu’il pourra escalader. Cachez même des gâteries un peu partout dans la maison, y compris sur ces tablettes afin qu’il soit motivé à les chercher.

8. Si vous n’avez pas une cour clôturée, envisagez de lui bâtir un «catio». C’est une fenêtre à laquelle on ajoute une cage à chat Ainsi, Minou peut profiter un peu des joies de l’extérieur et de tou l’observation que cela procure sans être exposé aux dangers.

Elle signe ce texte

Fondatrice du magazine web Flair & Cie, Dre Lucie Hénault est médecin vétérinaire et propriétaire avec 5 associées, de 6 établissements vétérinaires dans la grande région de Montréal. Dre Hénault est gestionnaire de l’Hôpital vétérinaire de Montréal, à Westmount.