Retour

Tout ce qu’il faut savoir avant d’adopter un furet

Flair animal / Famille / Adoption / Tout ce qu’il faut savoir avant d’adopter un furet
Furet dans des mains

Petite boule de poil sociable et enjouée, le furet est un animal de compagnie apprécié. Parce qu’il a des besoins différents de ceux d’un chien ou d’un chat, par exemple, voici six choses à savoir sur le Mustela putorius furo (furet) avant de décider d’en adopter un. 

À DEUX C’EST MIEUX 

Les furets sont joueurs et s’entendent habituellement bien avec les chiens et les chats, avec qui ils peuvent développer une belle relation. Bien que le furet puisse vivre seul, il préfère la vie à deux ou la vie en groupe. Les furets vivent de cinq à neuf ans; il s’agit donc d’une adoption à laquelle il faut bien réfléchir.

2 furets qui dorment

AMÉNAGER SON MILIEU DE VIE 

  • Votre furet devrait être en cage lorsqu’il ne peut être surveillé. Sa cage devrait contenir un petit lit confortable, une litière, sa nourriture et de l’eau fraîche. Évitez de placer la nourriture à côté de la litière. Personne n’aime manger aux toilettes! 
  • Ne mettez pas de jouets dans la cage de votre furet, qui pourrait les détruire et se blesser. Pensez plutôt à aménager sa cage pour qu’elle ne soit pas ennuyante. Utilisez une grande cage sur deux étages, avec une échelle, un tunnel, un petit hamac… Les furets dorment de 12 à 16 heures par jour. Il convient donc de les installer dans un milieu de vie confortable! 
  • Faites jouer votre petit fouineur hors de la cage, avec des jouets stimulants. Tunnel de tissu, boîte de carton, balles… Soyez créatifs! 

Si vous décidez d’adopter un furet, visitez d’abord les refuges. Les furets y sont en grand nombre dans l’attente d’une famille pour la vie !

2 furets dans de la sciure de bois

VEILLER À SA PROPRETÉ

Le transit intestinal du furet est très court, c’est-à-dire qu’il doit évacuer ses selles très régulièrement. Pour espérer que votre furet se soulage dans sa litière à tout coup, il faudra mettre plusieurs litières à sa disposition lors des périodes d’activités stimulantes à l’extérieur de sa cage. 

ODEUR NATURELLE

Naturellement, le furet dégage une odeur musquée qui provient de ses glandes sébacées. Il ne faut pas faire l’erreur de laver son furet trop souvent, en espérant que cette fragrance naturelle s’amenuise. Des lavages fréquents ne feraient que stimuler davantage la sécrétion. L’odeur du furet se transfère surtout sur ses couvertures, son lit… Pensez à les laver fréquemment. 

CARNIVORE POUR LE RESTER

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que le furet est un carnivore strict. Il doit donc manger une diète riche en protéines animales et en matières grasses. Non, les furets ne mangent pas de fruits, de légumes, ni de céréales. Il existe des nourritures commerciales, spécialement formulées pour les besoins des furets. Votre vétérinaire saura vous guider. 

SUIVI MÉDICAL

Comme tous les animaux de compagnie, votre furet devra voir le vétérinaire chaque année, notamment pour la mise à jour de ses vaccins et pour son examen général. Bien que le furet ne soit pas considéré comme un animal fragile, il pourra au cours de sa vie développer des maladies fréquemment rencontrées chez son espèce, comme la maladie des glandes surrénaliennes ou l’insulinome (tumeur pancréatique). Dans tous les cas, il convient d’emmener votre furet chez son vétérinaire si vous constatez qu’il a perdu du poids, est moins enjoué ou refuse de manger.

Furet chez le vétérinaire

Paru dans le TV Hebdo du 19 au 25 septembre 2020. Pour plus d’informations, visitez le site du 7 jours