Retour

Vaccins du chiot. Qu’est-ce que le vaccin de base?

Flair animal / Santé / Sécurité / Vaccins du chiot. Qu’est-ce que le vaccin de base?
Petit chiot mignon couché sur une couverture grise

Le vaccin de base pour chiots est un des plus importants pour votre nouveau compagnon! Il est aussi appelé dans le langage vétérinaire « DHPP », les 4 lettres désignant les 4 maladies pour lesquelles il protège. Voyons voir ces maladies plus en profondeur, puisque certaines d’entre elles peuvent être très graves.

01

Distemper (ou maladie de Carré): C’est une maladie virale qui peut facilement se transmettre par contacts directs entre chiens ou par les sécrétions dans les airs.De nombreux symptômes peuvent apparaître et la maladie peut aller de relativement légère à très sévère.Pour les chiots chanceux, ils peuvent présenter des écoulements de nez, avoir les yeux rouges et être fatigués uniquement. D’autres chiots peuvent développer des vomissements, de la diarrhée et faire de la fièvre. Sans traitement, il peut s’en suivre des convulsions, des problèmes neurologiques permanents, le coma et parfois, la mort. Parfois, ce sont les coussinets sous les pattes qui sont atteints et qui mettront la puce à l’oreille de votre vétérinaire.

02

Hépatite: L’hépatite des chiens est causée par un Adénovirus, qui se transmet facilement par tout liquide (salive, urine, selles, vomissements, etc.). Ce virus affecte principalement le foie et peut causer son mauvais fonctionnement. Les chiens peuvent développer des douleurs abdominales, des vomissements, une jaunisse et des problèmes de coagulation. Le virus peut aussi affecter les reins, les poumons, la rate, ainsi que les yeux.

03

Parvovirus : Ce virus est extrêmement contagieux entre les chiens et peut survivre très longtemps dans l’environnement, ce qui rend sa propagation encore plus facile. Les animaux se contaminent par des selles ou des vomissements qui sont contaminés. La maladie est souvent caractérisée par des diarrhées profuses, très liquides, ensanglantées et avec une odeur caractéristique nauséabonde. Les chiots peuvent avoir des vomissements et cesser de manger. La déshydratation et les autres complications peuvent rapidement mener au décès de l’animal. Il n’existe malheureusement pas de remèdes contre cette maladie. Les animaux atteints doivent être hospitalisés pour les aider à passer au travers des symptômes. Le pronostic pour ces animaux est toujours réservé, c’est-à-dire que malgré les meilleurs soins, ils peuvent malheureusement décéder. Il existe un test rapide en clinique que votre vétérinaire peut vous proposer s’il soupçonne que votre animal de compagnie souffre de cette maladie.

04

Parainfluenza : Est un des virus pouvant causer le fameux syndrome de la toux de chenil. Il se propage très facilement dans l’air entre les chiens. Il cause plus communément un « rhume de chien », qui passe habituellement sans traitement. Toutefois, certains animaux peuvent nécessiter des soins de support pendant la maladie.

Vaccin chiot vétérinaire

Quand dois-je faire vacciner mon chiot?

Le vaccin de base se donne en une série de 3 ou 4 vaccins pour les chiots, puis annuellement ou aux 3 ans lorsqu’adultes. Le premier vaccin se donne habituellement entre 6 et 8 semaines de vie, puis une fois par mois jusqu’à ce que le chiot ait 16 semaines (4 mois). À la naissance, le chiot possède pour ces maladies des anticorps provenant de la maman. Ces anticorps disparaissent naturellement durant les 4 premiers mois de vie du chiot, à un moment unique pour chaque animal. Il est donc recommandé de le faire vacciner aux 4 semaines pour assurer sa protection lorsque les anticorps naturels disparaîtront de son organisme, étant remplacés par ceux provenant des vaccins.

Pourquoi ce vaccin est-il si important?

Comme mentionné plus haut, plusieurs des maladies protégées par le vaccin DHPP peuvent être mortelles. Puisque ce sont des virus, il n’existe pas de remède efficace. Malgré les soins de support et les hospitalisations, certains chiots peuvent tout de même en mourir.

Aide-mémoire :

Si votre chiot a reçu son premier vaccin de base à 6 semaines, il aura besoin d’un rappel à 10, 14 et 18 semaines (4 vaccins au total). 

Si votre chiot reçoit son premier vaccin de base à 8 semaines, il aura besoin d’un rappel à 12 et 16 semaines (3 vaccins au total).

La meilleure façon de protéger votre animal de ces 4 maladies est de le protéger avant qu’elles ne surviennent. En effet, mieux vaut prévenir que guérir!

Elle signe ce texte

Dre Lortie-Watkins est médecin vétérinaire