Retour

Le bonheur de mes chiens me fait du bien!

Flair en affaires / La Femme / Le bonheur de mes chiens me fait du bien!
Tchili et Coby

J’ai l’impression de vous faire un grooosss aveu (rires). Je m’appelle Lucie et ça me rend heureuse, de voir mes chiens heureux !

Coby

Oui, je me sais privilégiée d’avoir des animaux qui ajoutent à mon bonheur au quotidien. Ça me fait plaisir de les voir battre de la queue quand je leur offre un nouveau jouet. Je le sais bien que ces achats que je fais pour eux sont en réalité, des dépenses que je fais aussi pour moi. Ça m’amuse moi, de les voir tout excité quand je sors la laisse et de le voir sauter dans l’auto comme si je devais les amener partout. Je les trouve drôles avec leurs manies. Les chiens ne créent jamais de chicane. Les chiens créent de liens et ils me font du bien.

Mon bonheur c’est un peu eux…

Je suis comme ça, ça me réconforte que la médication et la gestion que l’on fait de l’environnement de notre belle terrier, Tchili, fonctionnent et qu’elle arrive à dormir profondément. Ça me rend fière que Coby, notre jeune croisé, ait une attitude confiante envers les humains, les animaux et qu’il s’améliore rapidement à la marche au pas. Des fois, en parlant de tout ce que je fais pour mes animaux (chiens et chats) tant au niveau des soins que du reste, on me demande étonnés, pourquoi je choisis de mettre tant d’argent et de temps pour eux (même si je suis vétérinaire) ? C’est simple, ils participent à mon bonheur.  Parce que ça me fait me sentir bien qu’ils soient bien. Il y a une partie égoïste là-dedans. Je le comprends et je l’accepte.

Je suis vétérinaire, maman, entrepreneure et beaucoup d’autres choses à la fois…

Au-delà de tous mes chapeaux et de tous mes rôles du quotidien, mes chiens sont un bonheur facile. Ils me font du bien. Je suis maman d’adolescents. Ce n’est pas toujours facile. Comprenez-moi, j’adore mes enfants et je leur reconnais beaucoup de qualités. Ce sont de bons humains en formation. Je suis fière d’eux et de ce qu’ils deviennent. Mais tous les parents d’ados pourraient vous dire que ces derniers n’ont pas le don de rendre le quotidien aisé.

Aussi, je suis entrepreneure et certains jours, on me demande beaucoup. Même si mes équipes formidables reconnaissent que je travaille fort et avec tout mon cœur, mon rôle est de réponde aux besoins des autres et chacun veut que je règle SON problème. Aussi, je travaille en service client. Être vétérinaire, c’est beaucoup s’intéresser à l’humain qui tient la laisse ou le transporteur. Cet humain avec son bagage, sa charge émotive. Ce n’est pas toujours facile. Je ne me plains pas. Je sais bien que j’ai moi-même fait ces choix et je les assume. Cependant, peut-être à cause de toutes ces responsabilités, de toute cette gestion, de cette charge mentale, mes chiens m’aident à avoir la tête plus légère. Ils m’obligent à aller marcher. Ils savent habilement faire décrocher la vétérinaire, l’entrepreneur et la maman. Ils sont sains pour moi et je leur en suis reconnaissante.

Elle signe ce texte

Fondatrice du magazine web Flair & Cie, Dre Lucie Hénault est médecin vétérinaire et propriétaire avec 5 associées, de 6 établissements vétérinaires dans la grande région de Montréal. Dre Hénault est gestionnaire de l’Hôpital vétérinaire de Montréal, à Westmount.