Retour

L’embêtant phénomène du «no show» en médecine vétérinaire

Flair en affaires / La vétérinaire / L’embêtant phénomène du «no show» en médecine vétérinaire

Il y a mille raisons pour ne pas se présenter au rendez-vous que vous avez fixé avec votre clinique vétérinaire. Aussi, mille autres raisons d’arriver en retard à votre rendez-vous. On comprend ça. Par contre, si vous ne prenez pas le temps d’en avertir votre équipe vétérinaire, voici quel effet « domino » vous pourriez déclencher…

Des heures de médecine vétérinaire perdues…

Vous le savez maintenant, le domaine vétérinaire est sous pression depuis quelques années et encore plus depuis la pandémie. En clair, il n’y a pas assez de vétérinaires et pas assez de personnel de soutien en santé animale, pour traiter tous les animaux rapidement. Vous aurez aussi compris que si vous ne nous présenter pas à votre rendez-vous, que vous prenez rendez-vous dans deux cliniques en même temps au cas où… vous privez un autre animal de soins adéquats. Pendant que le vétérinaire vous attend, un autre animal ne sera pas vu par son vétérinaire.

Gérer les retards

Tous les jours, le personnel en clinique jongle avec les horaires, les rendez-vous manqués, les retards. Les rendez-vous sont généralement pris au 30 minutes pour les examens de routine et les petites « urgences ». Vous comprenez alors que si vous êtes en retard de 20 minutes, il est possible que votre vétérinaire ne puisse pas vous recevoir. Personne ne retourne un client à la maison de gaieté de cœur sachez-le, mais un retard ou 2 par jour dans l’horaire peut changer drastiquement le cours d’une journée en clinique. Soyez sensible au dévouement de votre équipe vétérinaire.

Sachez aussi que rattraper les retards, ça veut souvent dire ne pas pouvoir dîner, ne pas souper non plus et empiéter sur un petit 15 minutes de pause qui aurait été bienvenu dans une journée où les compétences, l’expertise et les émotions sont sollicitées à tous les instants. Pensez-y.

Soyez ce client bienveillant

La santé mentale des vétérinaires et de leurs équipes est sur la corde raide depuis la pandémie. Le taux de suicide chez les vétérinaires était déjà très élevé et la tendance a été exacerbée par les 2 dernières années à travers lesquelles nous venons de passer. Soyez bienveillant, faites équipe avec votre vétérinaire. Soyez à l’heure, signalez votre retard ou annulez votre rendez-vous à l’avance si vous ne pouvez faire autrement. Ne vous fâchez pas si on doit vous déplacer à une autre journée, soyez respectueux envers le personnel.

À nos clients en or, on vous dit merci de rendre nos journées agréables et de nous faire confiance avec vos animaux adorés. Rien de fait plus plaisir à votre vétérinaire, que de pouvoir aider votre animal à aller mieux.

Votre vétérinaire AIME 😀

❤️ Quand vous vous présentez à votre rendez-vous et que vous respectez l’heure de votre rendez-vous.

❤️ Quand vous prenez des notes pendant la consultation. Si vous pensez que vous devrez tout répéter à une autre personne qui ne pouvait vous accompagner. Votre vétérinaire ne pourra pas prendre le temps de refaire la consultation une 2e fois, au téléphone avec l’autre personne.

❤️ Quand vous téléphonez très à l’avance pour annuler ou reporter votre rendez-vous parce que vous avez un empêchement.

❤️ Quand vous téléphonez à l’avance pour annoncer que vous aurez du retard.

❤️ Que votre animal soit accompagné d’une personne responsable qui peut prendre des décisions pour son traitement.

💔À NE PAS FAIRE : ne « glissez » pas un 2e animal dans le rendez-vous que vous avez pris pour 1 animal. Deux animaux, c’est deux fois plus de temps de consultation et vous mettrez alors toute l’équipe à risque de prendre du retard.

Pour (ré)écouter ma chronique sur le sujet, au micro de Geneviève Pettersen, c’est ici :

Elle signe ce texte

Fondatrice du magazine web Flair & Cie, Dre Lucie Hénault est médecin vétérinaire et propriétaire avec 5 associées, de 6 établissements vétérinaires dans la grande région de Montréal. Dre Hénault est gestionnaire de l’Hôpital vétérinaire de Montréal, à Westmount.